url education.gouv.fr

Les cahiers numériques

Laurent Lacroix nous explique comment ses élèves utilisent l'ordinateur et deviennent acteurs de leur progression par l'intermédiaire des dossiers informatiques individuels.

  • - École maternelle publique de Ste Gemme La Plaine (85).
  • 00:04:45

Transcription

Laurent Lacroix : Je m’appelle Laurent Lacroix. Je suis instituteur à l’école maternelle publique de Sainte Gemme La Plaine en Vendée. J’ai une classe de moyenne section, grande section.
J’utilise l’ordinateur dans ma classe depuis 6 ans, mais d’une façon plus intense depuis 3 années. Il y a deux ordinateurs dans ma classe. Un ordinateur qui est plutôt réservé à des activités de découverte de logiciels, d’entraînement de manipulation. L’autre ordinateur est utilisé pour la consultation de travaux collectifs, de dossiers individuels aussi. Ayant à travailler sur l’évaluation et sur les cahiers de réussite avec le groupe maternelles du département, j’en ai profité pour réaliser des dossiers individuels permettant à l’enfant de devenir acteur de ses progrès.
En cliquant sur les lettres qu’ils connaissent, qu’ils savent nommer, sur les chiffres qu’ils savent reconnaître, les nombres, jusqu’à combien ils savent compter, les prénoms des copains de leur classe, les formes géométriques, ils peuvent visualiser les choses qu’ils connaissent et aussi visualiser les choses qui leur restent encore à apprendre.

Voix off
Outre la partie « évaluation », le dossier individuel propose également un volet concernant la vie de la classe au quotidien. On peut y retrouver une multitude de documents, que ce soit écrits, poésies, recettes, sonores, chants, comptines ou visuels.
Ici les enfants sélectionnent des photos d’un événement inter-classes pour l’intégrer dans leur dossier.

L. L. : Est-ce qu’on la garde cette image ?

Élève 1 : Oui.

Élève 2 : Non.

L. L. : Pourquoi, Louise, tu ne veux pas la garder ?

Élève : Parce qu’il a un doigt qui a été mis.

L. L. : Un doigt qui a été mis où ?

Élève : Dans le coin de l’appareil photo.

L. L. : Dans le coin de la photo, devant l’objectif. Donc, on ne va pas la garder. On passe à la suivante. Alors celle-ci, Louise, on la garde ou on ne la garde pas ?

Élève : On voit un petit peu Corentin qui bouge.

L. L. : On voit un peu Corentin qui bouge. Donc s’il bouge, qu’est-ce qui se passe ?

Élève : Et bien ça fait un petit peu flou.

L. L. : Ça fait un petit peu flou. Donc, celle-ci, on ne va pas la garder non plus. Est-ce qu’elle est bien celle-ci ?

Élèves : Oui.

L. L. : Elle vous plait ?

Élèves : Oui.

L. L. : On la garde ?

Élèves : Oui.

Voix off
Là. Ils tirent le portrait de leurs camarades à l’aide d’un appareil photo numérique.

L. L. : Tu prends la photo ? … On regarde maintenant la photo.

Élève : La chaîne des pompiers.

Voix off
Ici encore, ils enregistrent des voix sur l’ordinateur, puis, les retaillent grâce à un logiciel audio.

L. L. : Est-ce que cela te va, Clément ?

Clément : Un tout petit peu.

L. L. : Pourquoi ?

Clément : Parce que…

L. L. : Les enfants mémorisent très vite les fonctions qui leur sont utiles sur l’ordinateur et ils progressent vraiment très très vite. L’utilisation de l’ordinateur dans la classe permet de nombreuses activités de langage avec l’adulte ou du langage entre enfants avec un vocabulaire qui est souvent riche et qui est aussi varié suivant les projets réalisés. Un vocabulaire qui est aussi très précis, par exemple pour justifier des choix.
À la fin de l’année de la grande section, les dossiers sont gravés. Alors, chaque enfant part avec un cédérom. Il peut ainsi consulter les dossiers collectifs et son dossier individuel à la maison. Et ceux qui n’ont pas d’ordinateur peuvent venir dans la classe, à l’accueil le matin ou le soir, pour les consulter avec leurs parents. Il y a dans la classe, 80 % des enfants qui ont un ordinateur à la maison. Ce dossier sert aussi de liaison avec le CP, l’année suivante. Les enfants peuvent aussi continuer leur dossier en CP.
Donc, cette année dans ma classe, avec l’utilisation d’un outil multimédia de création et la possibilité pour les parents de pouvoir consulter les dossiers de leurs enfants et les dossiers collectifs grâce à une mise en ligne sur internet, la liaison école-famille a été renforcée. Les enfants produisent des textes, des images, en font des livres que les parents peuvent regarder à la maison et éventuellement les commenter.

autre video

Un projet en maternelle : des sons et des instruments

» voir la vidéo
autre video

Partager pour apprendre

» voir la vidéo
autre video

eTwinning : un échange culturel

» voir la vidéo
autre video

Gestion de l'hétérogénéité et autonomie

» voir la vidéo
autre video

Lecture d'albums et production d'écrits

» voir la vidéo